Annonce

Réduire
Aucune annonce.

[Coupes de L'Age d'Or] Recits de course : Road America

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • [Coupes de L'Age d'Or] Recits de course : Road America

    Allez, lancez vous, racontez nous vos exploits ....

  • #2
    Aller les pilotes on ce motive les comptes rendu aide beaucoup pour la gazette Merci a vous

    Commentaire


    • #3
      Une bonne soirée de mon côté, sur un tracè magnifique, trop méconnu.

      Trophée : Shelby Daytona (3*)
      Q : 2
      C : 2
      Un choix d'auto risqué, un objectif en conséquence : finir la course.
      Jérôme est plus rapide avec sa GT40, il n'y aura pas match.
      Un départ correct me propulse leader de la course pendant 2 ou 3 tours avant que la GT40 fasse parler la puissance. Mais très vite une erreur de Jérôme me laisse le champ libre et c'est en leader que je stoppe à mi course. Reste à garder l'auto sur la piste pour cueillir la P2 à l'arrivée.
      Le seul fait de garder l'auto sur la piste, c'est du sport, et c'est donc assez éprouvé que je passe sous le damier.

      Coupe : Porsche 911 ST
      Q : 2
      C : 2
      Sans doute la 911 la plus difficile à piloter du mod, face à la 906 un poil plus rapide.
      Dur de reprendre ses marques et les gros temps tardent à venir mais P2 in extremis en qualif.
      Bon départ où je m’empare du leadership quelques tours mais je ne peux résister longtemps à la 906 de Jérôme. Puis je m'accroche et tente de suivre son rythme. Sur un mode "qualif effrénée" j'enchaine les gros chrono en surveillant du coin de l’œ'œoeil le retour progressif mais certain de la 906 de Seb. D'un peu plus de 4' au tour 4 l'écart sous le damier est tombé à 1'. C'est une course comme on les aime : celles où on donne tout pour répondre au copain qui derrière se rapproche inexorablement. On se surpasse, on fait des choses insoupçonnables jusqu'alors et on se surprend à réussir. La concentration est tellement extrême qu'on se retrouve dans une bulle où les émotions sont incroyables. Le bonheur à l'état pur. Jamais je n'aurais pensé résister au retour de Seb, il s'agit de ma plus belle arsouille à distance de la saison. Merci et bravo Seb, on s'est bien gavé .
      En fait la course s'est jouée au départ.


      Merci et bravo à tous les participants (pour certains les efforts et la persévérance commencent à payer, n'est-ce-pas Fed ?) et merci et bravo à tous ceux qui rendent ces soirées croustillantes possibles.

      A la prochaine.
      Dernière modification par Julien Fournet, 03 septembre 2018, 11h15.

      Commentaire


      • #4
        Soirée réussi...

        Première course je pars en gt40 faute d avoir trouver autre chose....
        1h avant la course je c est que je n est qu une seconde d avance au tour sur Julien es un petit réglage de dernière minute me donnera plus d avantage oufff...
        Départ en pôle, mes Julien démarre mieux, je le suit pour doubler sa contact pas évident, au bout de 3/4tours je trouve l ouverture et commence à creuser l 'ecart, mes sa va être de courte durée, une erreur sur un frein et c est le tête à queue et s en suit un tout droit dans le bac..
        Julien a 15seconde d avance me semble, je me reconcentre et reviens sur lui.
        Il pit et je c est que j ai encore 7 secondes de retard alors je décale ma stratégie et rentre au stand le plus tard possible pour voir si les pneu tiennes et éviter de les changer ou cas ou Julien ne fasse rien...
        Je pit a 3min de la fin, les pneus on tenu et je re sort devant tranquil.... Oufff.
        Pole, victoire et meilleur tour.

        Deuxième course la pôle, j ai réussi mon meilleur chrono des essais.
        Départ, Julien pars mieu encore mes je profite de la vitesse de pointe de la voiture pour le dépasser et creuser une petit sécurité....
        La course c est passer en mode qualif pour moi, chrono sur chrono avec quelque erreur mes rien de méchant...
        Pole, victoire et meilleur tours ​​​​​​...

        Rendez vous à la prochaine..
        Seb te lâche pas trop à la gazette

        Commentaire


        • #5
          Une bonne soirée aussi malgré un nombre d'engagé un peu faible encore.

          TCC : Q: 3, C : 3 - Alpine A310 V6 3*.
          un choix de voiture "facile à conduire" mais manquant un peu de moteur.

          Au départ, Jerome reste un peu collé devant moi alors je dois zigzaguer un peu et je m'abrite derriere le parechoc de Frederic. Grace à la puissance de sa GT40, Jérome me depasse avant le premier virage.
          Je reste prudemment à la 4eme place sur ce premier tour, jusqu'a la parabolique ou Frederic choisi de rester à la corde. Je m'ecarte alors à l'extrieur et vers le dernier tiers du virage, la force centrifuge fait ecarter
          Frederic et je le decroise afin de lui ravir la 3eme Place. Je prends alors un rythme un peu soutenu pour essayer de prendre de l'air.
          Le pit se fera sans histoire et j'en ressors toujours 3eme, place que je conserverais jusqu'à l'arrivée tout en restant dans le meme tour que les leaders.


          Coupe Porsche : Q: 4, C: 4 - Porsche 906
          Les qualifs sont serrées et laissent presager une bonne bagarre 'moins de 3/10eme entre le 2eme et le 4eme).

          Le depart s'effectue sans encombre et je suis comme son ombre Seb pendant quelques tours. Son rythme est ideal et nous remontons tranquilement sur la tete de course quand je fais l'erreur de flirter avec l'herbe (droite apres la parabolique). Sanction immediate, survirage, recuperation et touchette dans le mur de droite. Par chance, aucun degat sur la porsche et l'avance que nous avions sur Franck est reduite mais je repars devant quand meme.

          La fin de la course sera plus age et je me contenterai de stabiliser l'ecart avec Franck qui lachera prise dans les derniers tours.

          Le cauchemar de pergusa est effacé, prochaine epreuve à Melbourne.

          Commentaire

          Chargement...
          X